Le Bitcoin, cette arnaque !

Le Bitcoin est utilisé pour vendre des armes ou acheter de la drogue. Le Bitcoin est un ponzi, une véritable arnaque, peut-être la plus grosse du monde. Voici quelques préjugés que vous entendrez autour de vous lorsque vous parlerez du Bitcoin à vos proches. Alors décryptons tout cela.

Les exemples de personnes devenues millionnaires grâce aux crypto-monnaies sont légions et font saliver.

Mais il ne faut pas pour autant perdre de vue que beaucoup y ont perdu des sommes considérables !

Durant la ruée vers l’or du Bitcoin, quelques personnes ont même misé toute leur retraite sur le Bitcoin avant sa chute début 2018.

Certains ont perdu 40 à 50% de leur économies – soit qu’ils aient acheté trop tard, soit qu’ils aient vendu trop tard.

Il s’agit là d’une erreur de jugement que l’on peut faire sur tous les marchés.

Pourtant, si le prix du Bitcoin fluctue, il reste un produit technologique de grande valeur.

Pourquoi ?

Parce qu’il offre des perspectives réelles en tant qu’alternative aux monnaies traditionnelles, mais aussi en tant que réserve de valeur.

Ce n’est donc pas le danger bien connu lié à la volatilité des crypto-monnaies que je souhaite mettre en avant ici, mais bien les escroqueries traditionnelles qui ont proliféré sur le dos des crypto-monnaies.

Les 3 pires arnaques

Depuis l’essor des cryptomonnaies une quantité d’arnaques a fleuri autour du phénomène.

Profitant de la méconnaissance, de la crédulité et de la ferveur des néophytes, des gens sans scrupules, des voleurs de la pire espèce, ont détruit le fruit du travail d’honnêtes gens.

Les grands médias ne comprennent pas cette technologie.

Les médias spécialisés dans le bitcoin sont potentiellement biaisés.

Ils ont complètement ignoré cela et n’ont pas rempli leur devoir d’information auprès du grand public.

Voici donc un résumé des arnaques à éviter absolument :

Phishing et Malwares

Ce n’est pas une escroquerie inédite, mais elle a été appliquée au Bitcoin.

Le phishing (« hameçonnage » en anglais) consiste à se faire passer pour un tiers de confiance (banque, site d’achat en ligne…) dans le but de soutirer des informations (email, numéro de carte de crédit, mot de passe…).

Le terme Malware (« logiciel malveillant » an anglais) désigne les virus, chevaux de Troie et autres menaces dont sont censés nous protéger les antivirus.

Ils se présentent souvent sous la forme d’emails ou d’annonces via votre application smartphone proposant des mises à jour de mot de passe.

Dans les deux cas le but est ici d’obtenir vos accès afin de vous soutirer vos crypto-monnaies sur vos portefeuilles en ligne.

Pour vous en prémunir :

  • Vérifiez bien les adresses d’envoi lorsque vous recevez un email suspect,
  • ne cliquez jamais sur les liens qui vous sont fournis,
  • allez directement sur le site en question
  • en cas de doute n’hésitez pas à chercher sur google pour voir s’il s’agit d’une arnaque.

Les fausses plateformes d’échanges

Il existe de nombreux sites qui cherchent à se faire passer pour des plateformes d’échange de crypto-monnaies.

Mais ils n’existent que pour vous soutirer l’argent que vous croyez investir.

Soyez extrêmement prudent et ne confiez pas votre argent à des sites ou entreprises inconnus.

Pour vous en prémunir privilégiez les plateformes d’échange connues (Kraken, Coinbase, Binance, etc).

Les fausses ICO’s

Une ICO (« Initial Coin Offering ») est l’équivalent pour une crypto-monnaie d’une entrée en bourse (IPO).

Il va s’agir concrètement d’une levée de fonds au profit de la nouvelle monnaie virtuelle.

Or des escrocs n’hésitent pas à mettre en place des ICO pour des monnaies qui n’existent tout simplement pas !

Pour vous en prémunir il faut veiller à la crédibilité de la nouvelle monnaie, et de l’équipe qui la propose.

L’exemple tragique du OneCoin

Je voudrais vous parler d’une arnaque d’une ampleur inégalée : le OneCoin.

C’est l’une des plus célèbres escroqueries à l’ICO.

On en fera un film un jour, j’en fais le pari.

Si je vous parle du OneCoin en particulier, c’est que j’ai reçu le mail d’un lecteur la semaine passée qui s’en est procuré.

Attention ! Ne tombez pas dans le piège !!!

Une équipe d’arnaqueurs, qui semblent venir de différents pays mais basée en Inde, en Chine ou en Bulgarie, a monté une arnaque simple, efficace et avec un marketing hollywoodien.

L’idée est simple : on vend un produit à des clients crédules en leur faisant croire à une nouvelle cryptomonnaie plus accessible que le Bitcoin et avec un meilleur potentiel.

Ce produit s’entoure d’un marketing qui met en confiance :

  • entretiens avec des professeurs d’économie,
  • récits de milliardaires et d’investisseurs,
  • et même show à l’américaine avec feu d’artifice, musique et hurlements hystériques :

Tout est fait pour donner l’impression d’un investissement sûr et prometteur.

Alors qu’il n’en est rien !

Les investisseurs crédules achètent leurs « paquets » et leurs jetons (tokens) puis reçoivent des rétributions lorsqu’ils parrainent de nouveaux clients.

Cela permet d’augmenter toujours plus les entrées d’argent et de pousser les premiers arnaqués à travailler pour vous.

C’est ce qu’on appelle un schéma de Ponzi.

En juin 2016, la communauté Bitcoin indique que le OneCoin est une arnaque.

Son appel restera lettre morte.

A la fin décembre 2017, c’est le gouvernement italien qui réagit, suivi par de nombreux autres pays (Chine, Inde et Allemagne qui l’interdisent).

Europol, l’agence qui coordonne les enquêtes criminelles au niveau européen, investit les bureaux officiels des arnaqueurs à Sofia en Bulgarie en janvier 2018 et confisquent les serveurs.

Malheureusement, le mal est fait et l’arnaque ne s’arrête pas.

Le site est encore en ligne et de nouvelles victimes continuent de se faire avoir… comme cet aimable lecteur qui pensait faire un investissement de valeur.

Cherchez conseils et informations auprès d’informateurs honnêtes !

Quand un nouveau produit apparait sur le marché de nombreux arnaqueurs sautent toujours sur l’occasion pour se faire de l’argent facile.

Et ce d’autant plus s’il est difficilement compréhensible pour la plupart des gens, ce qui est le cas des crypto-monnaies.

Après les arnaques au téléphone, puis les faux profils sur les réseaux sociaux, les fausses monnaies et arnaques en tout genres prolifèrent sur les cryptomonnaies.

Personnellement, je suis révolté par cette situation.

C’est pour cela que je vous en informe.

Travailler d’arrache-pied pour démêler le vrai du faux, pour trier les vraies opportunités des arnaques, c’est ce à quoi je m’attèle chaque jour, et pas seulement à propos des cryptomonnaies !

Ces gens insultent le génie des informaticiens qui ont construit cette idée fabuleuse qu’est la blockchain.

Ces gens piétinent le travail honnête de ceux qui comme moi essaient de proposer au plus grand nombre de vraies opportunités d’investissements rentables.

Je n’ai pas de respect pour les « génies » du crime : ils insultent notre intelligence et nous devrions tous nous dresser contre eux.

Mais l’appât du gain facile est trop fort pour eux.

Il est clair que les perspectives d’investissement sont fabuleuses, et les amateurs foncent parfois sans prendre les précautions élémentaires.

Aucun investisseur rusé ne passe à côté de cette nouvelle technologie mais il faut savoir de quoi l’on parle.

Je suis depuis plusieurs années des investisseurs cryptos qui traquent l’évolution des produits et du marché. 

Si vous êtes intéressés par les crypto-monnaies, je vous conseille vivement de chercher des informations sûres.

Et vous, avez-vous déjà investi dans les cryptos ?

Connaissez-vous des gens ayant été arnaqués ?

Faites-moi part de vos impressions !

A propos Oyonyx

Mineur de cryptomonnaie depuis 2017 Investisseur dans la monnaie digitale Débutant en trading Passionné par la technologie blockchain et la révolution de l'Internet
Pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *